« Le redoutable »

Le nouveau film de Michel Hazanavicius est sorti en France le 13 septembre 2017. Ce réalisateur est connu pour avoir réalisé les deux « OSS 117 » avec Jean Dujardin sorti respectivement en 2006 et 2008. Il a aussi réalisé « Le grand détournement, la classe américaine » sorti en 2003. Je trouve que l’humour du film « Le redoutable » ressemble d’ailleurs un peu à celui du film « Le grand détournement ».

Ainsi, « Le redoutable » raconte une partie de la vie de Jean-Luc Godard (interprété par Louis Garrel), réalisateur de la Nouvelle Vague né à Paris en 1930. En 1968 la France et plus particulièrement les étudiants et les ouvriers font leur révolution. Dans ce climat de tension et de fête, Jean Luc Godard questionne son cinéma et veut des changement radicaux. Le film est raconté par sa femme de l’époque Anne Wiazemsky.

Dans ce film, Jean Luc Godard est présenté comme une sorte de génie incompris et perdu dans un monde en changement. J’ai pu voir un Godard réalisateur, révolutionnaire, ami, amant, époux, mais surtout un Godard en perpétuel questionnement sur le monde, son cinéma et lui-même. Il est vaniteux et n’arrive pas à communiquer correctement avec le monde qui l’entoure. Il ne veut pas devenir « un vieux con », mais il l’est déjà pour certains jeunes de Mai 68 et ses amis dans sa manière de voir le monde. Il a besoin de contrôler et d’avoir raison.

N’étant pas une spécialiste de Godard ou de Mai 68, je trouve que le film développe bien le personnage et cette époque. Il y a par exemple, beaucoup de scène de tension dans les amphithéâtre de la Sorbonne ou dans les manifestations dans Paris.

Le grain de l’image et la photographie font une référence certaine aux films des années 60 ainsi qu’à différents de ses films, comme « Le mépris », « La chinoise » ou encore « le petit soldat ». De plus, j’ai beaucoup apprécié ce film, pour sa photographie, mais aussi pour son humour. Ici, il est à la fois décalé et subtil. Il va jouer sur les mots, notamment sur la mise en image de métaphores littéraires. De même, il brise le quatrième mur en prenant le spectateur à partie. Il joue aussi sur les montages vocaux, les acteurs font parler un film muet ou réagissent de manière excessive à un dialogue hors champs.

Voici un lien vers la bande annonce pour que vous puissez apprécier cela par vous même, l’humour et l’ambiance du film.

Dans ce film, Godard n’est pas toujours montré sous son meilleur jour, mais comme le dit la radio au début du film et lui même à la fin de la bande annonce, « ainsi va la vie, à bord du redoutable ».

Crédits: Allociné, Youtube

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s