Mes films du mois d’avril 2018

Entre la fin de la rédaction de mon mémoire et le début des corrections, j’ai quand même eu le temps de m’enfermer dans les salles sombres. Je regarde beaucoup Netflix. J’essaye de regarder, en plus des séries, les films proposés par la plateforme. Je vais garder la même présentation que mon article de mars. Je vais commencer par le nouveau film vu sur Netflix, puis je continuerai avec ceux vu au cinéma.

J’ai pu voir ce mois-ci : Je ne suis pas un homme facile, Gaston Lagaffe, Call me by your name, Kings et Avengers 3 : Infinity War. De nouveau, j’ai pu rattraper un film sorti en février.

Je ne suis pas un homme facile:

Film réalisé par Eléonor Pourriat et sorti sur Netflix le 13 avril :

Pourquoi j’ai aimé ce film:

  • Pour son scénario féministe et original
  • Pour son humour satyrique
  • Pour les actrices et acteurs qui portent le récit

Gaston Lagaffe

Film réalisé par Pierre-François Martin-Laval et sorti le 4 avril :

Pourquoi j’ai peu apprécié ce film :

  • Un scénario et un partie pris ne rendant pas hommage à la bande dessinée
  • La performance des acteurs est inégale. Seul Théo Fernandez (Gaston) semble comprendre le personnage original.
  • Un humour aussi inégal.

Call me by your name

Film réalisé par Luca Guadagnino et sorti le 28 février :

Pourquoi j’ai aimé ce film :

  • Une très belle photographie qui nous plonge dans l’Italie des années 80.
  • Un scénario juste et touchant.
  • Une bande son qui mélange la musique des années 80 à de la musique classique.

Kings

Film réalisé par Deniz Gamze Ergüven et sorti le 11 avril 2018 :

Pourquoi j’ai aimé ce film :

  • Pour la folie de Daniel Graig (le voisin) et l’amour d’Halle Berry (Millie).
  • Le traitement de l’image et la bonne utilisation des images d’archives.
  • Pour un scénario poignant et réclamant justice.

Avengers 3: Infinity War

Film réalisé par Anthony et Joe Russo et sorti le 25 avril :

Pourquoi j’ai moyennement apprécié ce film :

  • Un humour propre aux personnages qui me fait toujours rire
  • Un découpage du récit compliqué. Je me perdais dans les péripéties quand le film repassait brutalement à une autre action du film.
  • Un traitement de l’image trop lisse, inégal dans les effets spéciaux et trop contrasté à cause de la multiplication des univers des personnages.

Crédits photographiques: allociné et pinterest.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s