Le cercle littéraire de Guernesey

J’ai pu aller voir deux films cette semaine. Océan 8, le mercredi 13 juin 2018 et Le cercle littéraire de Guernesey, le jeudi 14 juin 2018. J’avais comme projet d’écrire sur les deux films, mais je n’ai pas trouvé l’inspiration pour le premier.

J’ai apprécié Océan 8 et je suis contente de voir des femmes tenir des rôles bien trop souvent masculin. Gary Ross, le réalisateur, réunit un casting de femmes de différents âges et différentes ethniques. Pourtant, malgré le glamour et les beaux costumes, le film n’est pas à la hauteur des trois autres. Tout se déroule trop bien, le moindre problème est réglé en deux minutes. Seule la fin a réussis à me surprendre. C’est pour ces raisons que je choisis de continuer cet article sur le deuxième film que j’ai visionné cette semaine.

Le titre original est : The Guernsey Literary And Potato Peel Pie Society. Il est adapté du roman éponyme écrit par Annie Barrows et Mary Ann Shaffer. Le film a été réalisé par Mike Newell (4 mariages et un enterrement, Harry Potter et la coupe de feu, …). Le personnage de Juliet Asthon est joué par Lili James (Cendrillon, et bientôt Mama Mia: Here I go again).

Le film commence sur l’île anglo-normande de Guernesey pendant la Seconde Guerre mondiale. Un groupe d’ami est arrêté par les Allemands et se retrouvent à inventer un cercle de lecture pour éviter la prison. En 1946, la jeune romancière Juliet Asthon apprend leur existence et décide de les rencontrer.

Je pensais aller voir un film sur la Seconde Guerre mondiale, mais ce fut en réalité sur les conséquences de cette guerre sur la population anglaise et plus particulièrement de cette petite île. Le début du film m’a fait craindre un scénario un peu simple, mais il révèle au fur et à mesure des sujets complexes comme les enfants évacués ou les amitiés et amours interdits qui naissent pendant cette guerre.

Nous apprenons la construction du cercle et des complications qui suivent à travers le parcours, que je qualifierai initiatique, de Juliet Asthon. Elle va se reconstruire pendant son voyage et affirmé ces envies et ses sentiments. En effet, comme beaucoup de personnes, elle a perdu ces parents pendant le conflit. Nous verrons au fur et à mesure du film que la guerre a laissé des traces, chacun à une histoire personnelle comportant des blessures. Chacun doit faire son deuil et se pardonner ses erreurs.

En plus de sujets complexes, et de magnifiques paysages, nous avons à l’écran des personnages forts et surtout de beaux portraits de femmes. Nous avons bien sur Juliet, mais aussi les femmes du cercle. Notamment une femme nommée Elizabeth. Elle n’hésite pas à se rebeller contre les Allemands, contre les injustices commises pendant le conflit, et contre la guerre en général en tombant amoureuse d’un soldat allemand.

Encore une fois, nous avons un film nous montrant les difficultés de faire des choix pendant les périodes sombres de l’histoire. J’espère que ce petit aperçut vous donnera envie de vous enfermer dans une salle obscure. Pour finir, je vous offre de nouveau la bande-annonce du film:

Sources: allociné, youtube.

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s