Les nouveaux films de Noël Netflix

Voici un petit article sur les films de Noël que j’ai découvert sur Netflix au mois de Novembre. De quoi vous mettre dans l’ambiance et de vous proposer de nouveaux films à regarder pour patienter jusqu’à la bûche. Bien sûr, je vous conseille aussi des classiques comme Love Actually ou Maman, j’ai raté l’avion. Pour une plus longue liste, je vous invite à venir voir ici. De plus, n’hésitez pas à jeter à œil à mon article sur les films de novembre, où je parle de Casse-Noisette et Le Grinch.

Ici, je vais vous parler dans l’ordre de : The Holiday Calendar, La Princesse de Chicago, et Les Chroniques de Noël.

Attention, il y a beaucoup de spoile dans cet article.

The Holiday Calendar

Réalisé par Bradley Walsh et sorti le 2 novembre

C’est l’histoire d’une jeune femme qui rêve d’être photographe, mais elle passe ces journées dans un studio photo à faire des clichés qu’elle n’aime pas. Pendant Thanksgiving son grand-père lui donne un calendrier de l’avent. Ce calendrier va lui faire vivre un mois de décembre inoubliable.

Bien que le film soit porté par des acteurs et actrices noires ou métisses, il ne sort pas de certains stéréotypes. Encore une fois, la jeune femme va être moqué par son petit ami quand elle va parler de ce qui lui arrive. Elle va se rendre compte que ce n’est pas une bonne personne pour elle. De plus, la résolution de son problème ne va pas venir que d’elle, bien sûr elle continue à évoluer dans la photographie, mais c’est son meilleur ami qui lui apporte la solution finale. Enfin, le scénario nous fait comprendre, encore une fois, que l’amitié fille-garçon n’est pas possible.

Mais bien sûr l’ambiance de Noël est là avec l’amour familiale, la magie et l’esprit de partage.

La princesse de Chicago.

Réalisé par Michel Rolh et sorti le 16 novembre

Nous avons à l’écran une bonne performance de Vanessa Hudgens qui incarne les deux personnages principaux dans cette nouvelle comédie de Noël. Une jeune pâtissière part dans le royaume de Belgravia pour une compétition. Là-bas, elle rencontre une noble qui doit se marier au prince de ce royaume. Se ressemblant comme deux gouttes d’eau, la jeune noble demande à la jeune pâtissière d’échanger leur rôle.

Ce scénario me fait penser à la pièce de théâtre  Le jeu de l’amour et du hasard  écrit par Marivaux au début du dix-huitième siècle. La fin du film est donc assez prévisible, même si nous ne connaissons pas la pièce. Voici un résumé tiré de la page wikipédia pour que vous jugiez par vous même :

Le père de Silvia (M. Orgon) souhaite que sa fille épouse le fils d’un de ses vieux amis. Mais Silvia, peu disposée à se marier, obtient de son brave homme de père l’autorisation d’observer, sous le déguisement de sa servante (Lisette), le jeune homme à qui sa famille la destine (Dorante), ignorant que ce dernier a eu la même idée qu’elle. Aussi, l’aventure, divertissante au début, tourne-t-elle au cauchemar pour elle lorsqu’elle se rend compte qu’elle est attirée par le valet, qui lui fait une cour discrète, alors que le comportement de celui qui se présente comme son promis lui fait horreur, d’autant plus que M. Orgon, qui s’amuse de la situation, refuse d’interrompre le jeu.

Un des aspect intéressant du film est que la pâtissière va être aimé par le Prince grâce aux actions qu’elle mène. Il comprend que s’il veut réussir son mariage, il doit comprendre et écouter sa femme, qu’un couple est fait de compromis. De plus, en la laissant s’exprimer il va apprendre à la connaître et à l’aimé. De son côté, elle va tombé amoureuse de lui car elle se sent comprise et acceptée.

Encore une fois, les valeurs de Noël sont là avec la famille, l’amour, le partage et la tolérance.

Les chroniques de Noël

Réalisé par Clay Kaytis et sorti le 22 novembre

Suite à la perte de leur père, un frère et une sœur ont de plus en plus de mal à s’entendre. Mais pendant la nuit de Noël, ils vont devoir s’allier pour rencontrer le Père Noël. Cette nuit va devenir une des plus importante de leur vie.

Ce film me fait beaucoup pensé au film Santa & Cie, réalisé par Alain Chabat, sorti 2017, avec les aventures que le Père Noël traverse dans le monde moderne et le passage dans sa fabrique de jouet . De plus, il ressemble d’avantage aux films que je regardais quand j’étais petite que les deux films ci-dessus, avec les enfants qui vivent des aventures pendant la nuit de Noël et les gags à répétitions. Je pense notamment au film Maman, j’ai raté l’avion de Chris Columbus sorti en 1990, les affiches informations sur l’affiche du film, nous indiques d’ailleurs que les deux films ont été créer par les mêmes personnes. C’est sûrement pour cette raison que Les chroniques de Noël est mon préféré parmi les trois films cités ici.

L’esprit de Noël est toujours présent avec la notion de pardon, la magie de cette nuit comme la scène du Père Noël (Kurt Russel) faisant un concert en prison, et le fait que tout semble possible.

Crédit photographie: Allociné.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s