Once Upon A Time in… Hollywood

Réalisé par Quentin Tarantino, sorti le 14 août 2019

Pour le 25e anniversaire de son film Kill Bill, Quentin Tarantino nous offre son 9e film revenant sur le Hollywood de la fin des années 60.

Voici le synopsis de la page facebook créée par Sony Picture pour la sortie du film :

Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino revisite le Los Angeles de 1969, quand tout est en train de changer. La star de télévision Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) et le cascadeur Cliff Booth (Brad Pitt), sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus. Le neuvième film de l’auteur-réalisateur met en scène une vaste distribution et de multiples intrigues dans un hommage aux derniers moments de l’âge d’or d’Hollywood.

Ce film nous donne un aperçu d’un acteur se sentant décliner, d’une actrice montante, d’un cascadeur douteux et de la Manson Family. Au fur et à mesure du film, je ne comprenais pas vraiment le rapport entre Rick Dalton et Cliff Booth, et le couple Polanski : Roman Polanski (Raphal Zawierucha) et Sharon Tate (Margot Robbie). Roman Polanski est présenté comme un homme sans histoire, et Sharon Tate comme une actrice seulement belle et un peu ingénue. Puis avec du recul, comme je suis à peu près familière avec l’histoire de l’assassinat de Sharon Tate par la Manson Family, je trouve que ce parallèle ajoute un certain suspense à l’histoire. Tarentino prends son temps pour faire monter la tension entre l’histoire de Sharon Tate et les problèmes de Rick Dalton et son cascadeur Cliff Booth, pour nous donner un final sanglant.

En effet, tous les éléments du scénario sont là pour retracer les tragiques événements du meurtre de la jeune femme et de ses amis : nous sommes pendant une chaude soirée d’été en 1969, elle est enceinte de 8 mois, Roman est absent, ses amis sont avec elle et trois jeunes gens de la Manson Family sont là. Je vous conseille de lire la page wikipédia de Charles Manson qui explique très bien cet événement, et vous comprendrez encore mieux certains choix de la scène finale. Ainsi, le film n’est pas aussi violent que les précédents, accepter la scène finale.

Sans transition, puis-je dire que la morale du film est : quand on est un homme de plus 40 ans, il faut arrêter de chercher un semblant de flirt avec des mineurs ? Vous verrez que tous est lié encore une fois dans ce film. Le personnage de Cliff Booth est de plus en plus détaillé pendant que l’intrigue avance. Il pose des questions sur le comportement de certains du monde du cinéma et de la capacité d’autres à oublier les méfaits. Dans notre ère post-metoo et pendant que sort le documentaire sur Harvey Westein, ce personnage tombe à pic. Est-ce une critique du système Hollywoodien faite par le réalisateur ? J’hésite encore.

En dehors de ces petits questionnements et remarques, le film est une réussite au point de l’esthétisme et de l’ambiance. Les décors, les costumes, les voitures, les cinémas, et la musique nous transportent dans le Los Angeles de la fin des années 60. Nous pouvons sentir le vent tourner, que ce soit avec les événements narrés plus haut, ou les mésaventures de Rick Dalton. Il se retrouve à jouer tous les méchants des pilotes au profit des jeunes stars montantes, et va devoir aller tourner des Westerns Spaghettis à Rome, alors que ce genre de film le débecte. À travers son histoire, Quentin Tarantino rends de nouveau hommage aux films de Western grâce à des scènes de mises en abîmes très réussites et montrant encore une fois sont talents de cinéaste.

Pour conclure, si vous n’êtes pas un.e adapte de ce réalisateur à cause de la violence de ses films, je vous conseille celui-ci pour tous les hommages à « l’âge d’or » d’Hollywood et l’ambiance visuelle comme sonore de la fin des années 60. Bien sûr, attendez-vous à un final haut en couleur. Mention spéciale aux vêtements de Sharon Tates, et une pensée à toutes les chaussures filmées par Quentin Tarentino.

Crédit image: Allociné, capture d’écran de la bande annonce ci-dessus Crédit Vidéo: Youtube Sony Picture France.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s